*FRANÇOIS BERTHOD

Un modèle de peau humaine innervé, vascularisé et immunocompétent pour le criblage du potentiel sensibilisant des composés chimiques

Défi : Une des principales préoccupations des industries chimiques, pharmaceutiques et cosmétiques lors du développement d’un nouveau composé est de déterminer si celui-ci peut induire des allergies cutanées. En effet, l’industrie se doit de pouvoir prédire ce risque et de le classifier avant que ces nouvelles molécules puissent être commercialisées. À ce jour, ces tests sont effectués sur des animaux, ce … Read More