*CARL HANSEN

Une technologie de criblage visant à améliorer la découverte d’anticorps modifiant la fonction de protéines membranaires

Défi : Les récepteurs couplés à une protéine G (RCPG) constituent la plus grande famille de récepteurs membranaires ainsi qu’une importante classe de cibles thérapeutiques, susceptibles d’être modulées par des traitements à base d’anticorps. Toutefois, le développement d’anticorps spécifiques à ces cibles suscite de nombreux défis, dû notamment aux caractéristiques de ces récepteurs et aux limitations inhérentes des plateformes actuelles de production d’anticorps.

Solution : Afin d’effectuer un tel criblage létal synthétique d’une seule cellule humaine, l’équipe a développé une nouvelle technologie CIGI (CRISPR-induced genetic interaction [interaction génétique provoquée par le réarrangement génomique de courtes répétitions palindromiques groupées et régulièrement espacées]). CIGI pourrait identifier de nouvelles cibles thérapeutiques et des biomarqueurs en cartographiant de façon exhaustive les interactions entre les voies pathologiques établies et tous les gènes connus. CIGI pourrait aussi mettre en évidence des effets précis des antécédents génétiques dans divers environnements comme dans des systèmes modélisés de progression de la maladie ou dans les cellules d’un patient donné. L’équipe a obtenu la preuve de concept en se concentrant sur la voie de signalisation Hippo qui régit la taille des organes dans le développement animal.

Réalisations/Retombées : À l’aide de CIGI, l’équipe a effectué un criblage létal synthétique de l’ensemble du génome et a cartographié les éléments du réseau génétique interagissant avec les composantes de la voie de signalisation Hippo. Les chercheurs ont aussi identifié bon nombre de nouveaux gènes létaux synthétiques ou de cibles thérapeutiques combinées. L’université Queen’s évalue des moyens de protéger cette technologie (brevet). Compte tenu de ces résultats, une entreprise pharmaceutique, membre du CQDM, a déjà exercé son droit d’utiliser cette technologie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chercheur principal :

Carl Hansen
Université de la Colombie-Britannique

Co-chercheurs :

Véronique Lecault,
Kevin Heyries
AbCellera Biologics Inc.

Projet complété
1 000 000 $ / 1 an
Soutenu par le CQDM
par l’entremise de:
• GSK
• Janssen
• Merck
• Pfizer
• SanofiEt des partenaires de
cofinancement:
• Fondation Brain Canada
• AbCellera Biologics Inc.