FERNAND GOBEIL JR

Vers le développement d’une nouvelle classe d’anticorps anti-RCPG pour le traitement des formes agressives de cancer

Défi : Les récepteurs couplés aux protéines G (RCPGs) représentent une classe de biomarqueurs et de cibles thérapeutiques attrayants pour la recherche oncologique dû à leur expression et activité aberrante, étroitement liées aux différents stades de l’initiation et de la progression de la tumeur. Jusqu’à présent, le développement de petites molécules anticancéreuses ciblant les RCPGs ont représenté un très grand défi. Par conséquent, de nouvelles approches sont nécessaires.

Solution : Ce projet de recherche se concentre sur le développement d’une prochaine génération d’anticorps thérapeutiques ayant la capacité de moduler la signalisation des RCPGs. Les chercheurs de l’Université de Sherbrooke unissent leurs expertises dans les domaines de la signalisation des RCPGs, de la conception de médicaments et de l’oncologie, à celle des scientifiques d’Immune Biosolutions (IBio), une entreprise québécoise de biotechnologie. Ces derniers sont capables, à partir d’anticorps de poules, de produire de nouveaux anticorps spécifiques de certains RCPGs impliqués dans la génération de tumeurs malignes chez les humains. Les cibles RCPGs prometteuses pour la cancérothérapie comprennent le récepteur B1 des kinines et le récepteur de la neurotensine 1. Le projet proposé est axé sur le développement d’anticorps thérapeutiques contre ces cibles pour le traitement de plusieurs types de cancer, comme celui de la prostate, des seins et du poumon ainsi que le cancer colorectal.

Réalisations/Impact : L’objectif de ce projet est de permettre le développement de thérapies ciblant les RCPGs, validant simultanément la plateforme comme véritable stratégie de découverte de traitements anticancéreux. Cette recherche servira de base aux futures études expérimentales de ces nouveaux médicaments, nécessaires pour mener un essai clinique.

Investigateur principal :


Fernand Gobeil Jr
Université de Sherbrooke

Co-investigateurs

Philippe Sarret
Université de Sherbrooke

Fernand-Pierre Gendron
Université de Sherbrooke

Simon Gaudreau
Immune Biosolutions

Projet en cours
887 685 $ / 2 ans
Soutenu par CQDM par l’entremise de :
• MESI
Et des partenaires de co-financement :
• Immune Biosolutions
• Société de recherche sur le cancer
• Transfertech
• Mitacs
• Faculté de médecine et sciences de la santé
• Centre de recherche CHUS