RICHARD MARTEL

Une nouvelle plateforme d’imagerie multiplex Raman pour les biomarqueurs du cancer du sein

 

Concours : SynergiQc 2016
Financement : 1 037 155 $ / 2 ans
En collaboration avec MEDTEC, Mitacs et Fondation québécoise du cancer de sein
Début : Avril 2017

Défi: La caractérisation approfondie des tumeurs est essentielle au développement de thérapies personnalisées telles que l’immunothérapie, considérée aujourd’hui comme l’une des approches les plus prometteuses et les plus innovantes dans le traitement du cancer. La capacité de détecter simultanément une multitude de biomarqueurs sur la même coupe tissulaire permettrait donc des avancées sans précédent dans le domaine de la recherche sur le cancer et en particulier sur le profilage des tumeurs.

Solution: Dans ce projet, l’équipe de recherche vise à établir une plateforme multiplex d’analyse immunohistochimique et d’imagerie. S’appuyant sur l’expertise du Dr Martel en nanotechnologie, l’équipe développera une méthode utilisant des marqueurs Raman – des nanotubes de carbone à paroi unique couplés à des anticorps spécifiques pour détecter simultanément jusqu’à 15 biomarqueurs liés au cancer du sein et à l’immunothérapie. La détection se fera en utilisant un système d’imagerie Raman développé en parallèle par Photon etc.

Impact: Cette nouvelle plate-forme multiplex d’immunohistochimique offrira de nombreux avantages par rapport aux technologies existantes, y compris la réduction des coûts et la réduction de la quantité de matériel biologique nécessaire. Cette plateforme permettra aux chercheurs et aux pathologistes de fournir une classification diagnostique améliorée, des conseils sur les résultats cliniques et de développer davantage la thérapie personnalisée pour les tumeurs du cancer du sein.

Richard Martel

Université de Montréal

Co-Investigateurs

Louis Gaboury
University of Montréal

Morag Park
McGill University