TULLY MICHAEL UNDERHILL

Plateforme pour l’administration sélective d’agents thérapeutiques dans les os

Défi : Les maladies musculo-squelettiques constituent le second facteur de handicap dans le monde (OMS). Or, développer des traitements thérapeutiques ciblant les os constitue un réel défi, et ce, malgré les efforts déployés ces dernières années. En effet, les propriétés physiques et la faible vascularisation des tissus osseux limitent l’administration de médicaments, ce qui conduit à une utilisation de doses à la fois élevées et fréquentes pour en assurer l’efficacité. Tandis que la plupart des médicaments homologués par la FDA pour traiter des conditions osseuses ont pour effet de réduire la résorption osseuse, les quelques médicaments anabolisants osseux homologués produisent, eux, des effets secondaires importants qui limitent leur durée d’utilisation (1 à 2 ans). Ainsi, le développement d’un agent anabolisant qui augmenterait la masse osseuse et inverserait la perte osseuse ostéoporotique, sans effet secondaire, permettrait de répondre à un réel besoin médical.

Solution : L’équipe a mis au point une plateforme, qui repose sur l’utilisation de petites molécules, permettant l’accumulation sélective d’un médicament dans le tissu osseux grâce à une technologie de livraison de promédicaments. Ce faisant, les chercheurs espèrent accroître la sélectivité des médicaments et atténuer leurs effets indésirables systémiques. Grâce à cette technologie, l’équipe a développé une première classe de composés aux propriétés recalcifiantes (C3), par livraison d’un agoniste du récepteur EP4 de la prostaglandine. Dans le cadre de ce projet, l’équipe complètera des études précliniques destinées à valider le profil pharmacologique et l’innocuité du médicament candidat, ainsi qu’une étude toxicologique de 28 jours sur un modèle animal.

Réalisations attendues/retombées : Cette nouvelle technologie vise à surmonter plusieurs contraintes liées au développement de traitements anabolisants pour les os. L’achèvement de ce projet permettra de valider une technologie au vaste potentiel dans de multiples indications. Elle pourrait favoriser le développement de nouveaux traitements visant des maladies osseuses défavorisées. Ce projet jettera aussi les bases d’une utilisation plus vaste de la technologie en l’adaptant à une variété d’utilisation (petites molécules, produits biologiques, etc.). Ce projet donnera à Mesentech les moyens d’être plus compétitive et d’apporter une valeur commerciale à cette nouvelle plateforme.

Chercheur principal :

Tully Michael Underhill
Mesentech

Co-Chercheur

Robert Young 
Mesentech

 

Projet en cours
3 318 194 $ / 2 ans

 

Soutenu par CQDM par l’entremise de :
• Merck Canada
• RCE-E

Et par le partenaire de financement :
• Mesentech