MOHAMED BENDERDOUR

Nanovecteurs topiques pour la thérapie génique ciblée du psoriasis cutané

Défi : Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau qui se manifeste par des plaques squameuses notamment au niveau des coudes, des genoux et du cuir chevelu. La peau subit une modification profonde de l’épiderme, avec une infiltration des cellules inflammatoires et une prolifération accrue des cellules cutanées. Des modulateurs inflammatoires appelés Interleukine (IL) -17 et -23 ont été identifiés comme des facteurs clés dans cette maladie. Ce sont d’ailleurs ces mêmes modulateurs qui sont ciblés par les thérapies cliniques actuelles. Or, l’utilisation prolongée de ces thérapies entraîne des effets secondaires chez les patients. D’autres éléments sont aussi à considérer comme le coût et la voie d’administration, qui limitent la disponibilité des traitements.

Solution : Ce projet de recherche vise à introduire, directement sur la peau, des nanovecteurs (NV) complexés à de petits ARN interférents (siRNA) afin de bloquer la production de l’IL-17 et l’IL-23. L’équipe développera un NV qui augmente la stabilité et le trafic cellulaire de siRNA pour servir comme une crème de thérapie génique sur la peau. Ceci présente le plus grand potentiel pour la livraison efficace de gènes dans la peau pour potentialiser ainsi l’effet thérapeutique.

Réalisations attendues/retombées : Cette recherche permettra la mise au point d’une thérapie génique cutanée non injectable, plus efficace, moins chère et plus ciblée pour traiter le psoriasis. En outre, la réalisation du projet apportera une grande visibilité à la technologie offerte par le partenaire industriel NanoGene, en le plaçant au premier plan national comme fournisseur de ce vecteur encore rare sur le marché des produits biopharmacologiques.

Chercheur principal :

Mohamed Benderdour
Centre de recherche de l’Hôpital du Sacré-Cœur

Co-Chercheurs

Julio Fernandes 
NanoGene Therapeutics

Marco Thiera
IBILCE-UNESP

Marie Hudson
Elena Netchiprouk
Hôpital juif de Montréal-LDI, Université McGill

Pierre Brassard
Clinique CMC Montréal

Projet en cours
316 667 $ / 3 ans

 

Soutenu par CQDM par l’entremise de :
• MEIEt par le partenaire de financement :
• NanoGene Therapeutics