CRAIG SIMMONS

Modélisation 3D de tissus hépatiques pour le criblage à haut débit de l’efficacité et de l’hépatoxicité des médicaments

Défi : Une faible efficacité et des effets toxiques imprévisibles sont les principales causes de retrait des médicaments du marché. De nombreux médicaments agissent de manière imprévisible chez les patients car les études précliniques ne permettent pas de modéliser avec précision la biologie humaine. Le foie, notamment, exige une attention particulière, car c’est l’organe qui métabolise les médicaments. De meilleurs modèles hépatiques pourraient donc permettre l’identification et élimination de médicaments toxiques et inefficaces plus tôt durant le processus de découverte de médicament.

Solution : Pour répondre à ce besoin, l’équipe a mis au point des microtissus tridimensionnels du foie démontrant une fonctionnalité améliorée par rapport aux modèles hépatiques standards. L’équipe incorpore ces microtissus dans une plateforme microfluidique pour modéliser des matrices de tissus contenant des vaisseaux sanguins. Ce nouveau modèle hépatique amélioré est unique du fait de sa compatibilité avec l’équipement de laboratoire couramment utilisé ainsi qu’avec les processus de R-D employés par l’industrie pharmaceutique, permettant sa mise en place en un minimum de temps et d’effort. Contrairement aux modèles classiques, ce nouveau modèle de foie est optimisé pour obtenir une fonctionnalité plus semblable au tissu de foie humain natif. Le système a été validé pour améliorer la viabilité des cellules hépatiques et la fonction métabolique par rapport aux modèles conventionnels.

Réalisations/Impact : À l’achèvement du projet, l’équipe doit proposer un nouveau modèle de tissu hépatique humain, le meilleur de sa catégorie, qui imite mieux la biologie humaine. Cette plateforme devrait réduire le temps et les coûts associés au développement d’un médicament, identifiant les médicaments toxiques avant qu’ils ne fassent l’objet d’études cliniques.

Investigateur principal :


Craig Simmons
Université de Toronto

Co-investigateurs

Michael Sefton, Denis Grant, M. Dean Chamberlain
Université de Toronto

Projet en cours
300 000 $ / 2 ans
Soutenu par CQDM par l’entremise de :
• Pfizer
• Merck
• GSK
• Janssen
• Sanofi
• Boehringer Ingelheim
• Novartis
• RCE-E
Et du partenaire de co-financement :
• OCE