GAÉTAN MAYER

Développement d’une nouvelle classe d’agents hypolipémiants oraux pour les patients à risque cardiovasculaire élevé

Défi : L’incidence de l’athérosclérose et les risques cardiovasculaires sont directement corrélés aux niveaux de cholestérol LDL (lipoprotéines de basse densité) dans le sang. Les statines, qui réduisent le taux de LDL en augmentant l’expression des récepteurs au LDL (LDLR), sont actuellement la classe de médicaments hypolipidémiants la plus prescrite. Cependant, même lorsque administrés aux doses maximales tolérées, les hypolipidémiants ne parviennent pas à réduire les niveaux de cholestérol LDL chez une majorité de patients, de sorte que ceux-ci demeurent très vulnérables à des risques d’évènements cardiovasculaires majeurs. De plus, les statines provoquent de graves effets secondaires chez de nombreux patients. Par conséquent, il devient nécessaire de développer des traitements complémentaires qui soient abordables, sûrs ainsi qu’administrables par voie orale pour les patients présentant des risques élevés d’accident cardiovasculaire.

Solution : L’équipe a mis au point des plateformes de criblage innovantes et très performantes qui facilitent la découverte de petites molécules capables d’accroître l’expression des LDLR, et administrables par voie orale, en complément des statines. Une nouvelle classe de petites molécules, qui diminue significativement le taux de cholestérol LDL dans des modèles animaux hypercholestérolémiques, sans toutefois provoquer d’effets indésirables, a ainsi été sélectionnée en vue d’une caractérisation plus approfondie. L’objectif principal de ce projet est de finaliser les études précliniques afin d’établir l’efficacité (relation dose-effet et réduction du cholestérol LDL) et l’innocuité de composés candidats, comme monothérapie ou combinés aux statines, dans des modèles animaux hypercholestérolémiques. En parallèle, de nouveaux agents chimiques et des analogues des composés candidats seront développés puis étudiés afin de déterminer la relation structure-activité des activateurs de LDLR dans les cellules humaines et modèles animaux.

Réalisations/Retombées : Ce projet répond à un besoin urgent de médicaments oraux rentables indiqués pour des patients à haut risque, atteints d’hypercholestérolémie familiale ou de maladies cardiovasculaires athérosclérotiques. Tout en élargissant le portefeuille de produits de MONOGENIC Pharmaceutiques, ce projet supportera le dépôt d’une demande d’étude clinique et de preuve de concept chez l’humain pour l’évaluation de l’efficacité et de l’innocuité des composés chez des patients à haut risque d’accident cardiovasculaire et traités avec des doses maximales tolérées de statines.

Chercheur principal :


Gaétan Mayer
Institut de cardiologie de Montréal

Co-chercheurs

Steve Poirier
Monogenic Pharmaceutiques

Jean-Claude Tardif
JCT Biotechnologies

 

Projet en cours
4 178 346 $ / 3 ans
 

Soutenu par CQDM par l’entremise de :
•MEI

Et par des partenaires de financement : 

• Monogenic Pharmaceutiques
• JCT Biotechnologies