IGOR STAGLJAR

Les Membranes Mammifères Deux Hybride (MaMTH), une technologie novatrice de découverte de médicaments

 

Concours : Programme EXPLORE 2014
Financement : 300 000 $ / 2 ans
Début : Juin 2015

Igor Stagljar et son équipe tentent depuis 12 ans de comprendre comment les interactions entre une classe particulière de protéines, soit les protéines membranaires, donnent lieu à des cellules saines ou malades. Représentant environ le tiers des protéines cellulaires, ces protéines sont responsables d’une variété de processus, ce qui en fait une cible thérapeutique intéressante pour de nombreuses maladies, notamment l’hypertension, le diabète, les troubles neurologiques et différentes formes de cancer. Or, les protéines membranaires étaient extrêmement difficiles à étudier en raison de leur complexité biochimique. Igor Stagljar et son équipe ont récemment développé un outil de recherche translationnelle nommé MaMTH qui permet d’étudier les interactions de n’importe quelle protéine membranaire cible et de comprendre comment ces interactions réagissent à différents composés thérapeutiques à l’intérieur de cellules humaines. Ce projet de recherche a donc pour objectif de transformer MaMTH en puissant outil d’analyse de découverte de médicament servant à découvrir objectivement de petites molécules capables de perturber les interactions protéiques de n’importe quelle protéine membranaire d’intérêt thérapeutique.

Igor Stagljar

University of Toronto