DAVID Y. THOMAS

Développement de correcteurs pharmacologiques pour le déficit en alpha-1 antitrypsine (ATD) en utilisant VIPER

Défi : La découverte de médicaments par le criblage à haut débit de composés candidats est généralement limitée dans son efficacité car leur potentiel fonctionnel n’est pas évalué dans des systèmes biologiques pertinents, tels que les cellules des patients, au cours de cette première sélection ; de nouvelles plateformes sont nécessaires pour permettre des tests fonctionnels dans des systèmes biologiques spécifiques. Un exemple de trafic de protéines qui bénéficierait de telles plateformes est le déficit en alpha-1-antitrypsine (ATD), une maladie orpheline, dont le comportement dans le réticulum endoplasmique (RE) est complexe, ce qui rend difficile la conception de candidats thérapeutiques.

Solution : L’objectif  principal de ce projet est de valider l’utilité d’IPPER, une plateforme développée dans le cadre d’une collaboration financée par le CQDM à travers le programme Québec-Allemagne entre le Pr. Thomas (McGill) et LDC (Allemagne), dans la découverte de thérapeutiques pour les maladies du trafic des protéines, en particulier pour le déficit en Alpha-1 Antitrypsine. Ce défi est une excellente occasion de montrer la puissance de l’IPPER pour résoudre un problème majeur dans le criblage cellulaire à haut débit. L’équipe validera la plateforme de rapporteur VIPER, une version améliorée de la plateforme IPPER, en tant qu’outil polyvalent pour aider au développement de nouvelles thérapies, tout en fournissant des outils supplémentaires, des procédures opérationnelles standard et des composés principaux pour corriger l’ATD. Plus précisément, le projet conduira à l’identification de molécules candidates, présélectionnées en fonction de leur capacité à activer la voie de l’alpha-1-antitrypsine, à la validation de ces composés candidats et à l’élucidation de leur mécanisme d’action.

Réalisations/Retombées : Outre les avantages majeurs associés à la découverte de nouveaux composés d’intérêt pour les patients atteints d’ATD, une réalisation essentielle est la disponibilité d’une plateforme basée sur les cellules de patients qui peut identifier des candidats médicaments ayant un potentiel thérapeutique dans des systèmes cellulaires spécifiques, tels que les cellules associées au réticulum endoplasmique, sera proposée comme un service technique pour les projets internes de l’équipe, pour les sociétés pharmaceutiques et les organismes de recherche sous contrat. Ce projet de preuve de principe permettra à Traffick Thérapeutiques (TTI), une société de R&D basée à Montréal et spécialisée dans la recherche translationnelle sur les maladies respiratoires, d’attirer de nouveaux investisseurs et de poursuivre son développement. En outre, ce projet renforcera les partenariats entre plusieurs instituts de renommée internationale.

Chercheur principal :


David Y. Thomas
McGill University

Co-chercheurs :

John Hanrahan 
Traffick Thérapeutiques 

Eric Chevet 
INSERM (France) 

Bert Klebl
Lead Discovery Center (Allemagne)

Projet en cours
2 027 577$ / 3 ans 

 

Soutenu par CQDM par l’entremise de :
• Pfizer Canada
• MEIEt des partenaires de co-financement :
• Traffick Thérapeutiques
• Lead Discovery Center
• INSERM
• IRSC
• FRQS