SynergiQc-International: Nouvelle opportunité de financement pour recherche publique-privée en biopharmaceutique

Nouvelles et événements

Le programme SynergiQc-International permet maintenant de soutenir vos projets de recherche en partenariat public-privé avec collaborateurs à l’extérieur du Québec !

DATE LIMITE : 7 OCTOBRE 2019

Montréal, le 16 juillet 2019 – Le CQDM lance le programme SynergiQc-International qui offre une aide financière pouvant atteindre 50 % des dépenses au Québec d’un projet de R-D en partenariat public-privé dans le domaine biopharmaceutique, et ce, jusqu’à concurrence de 500 000 $.

Pour être admissibles, les initiatives de recherche et d’innovation nécessitent la participation d’au moins :

  • Un établissement de recherche public du Québec où se déroulent les activités de recherche admissibles au financement ;
  • Une entreprise du Québec (priorité accordée aux PME) devant contribuer en espèces au minimum à 20 % de la portion québécoise du projet ;
  • Un partenaire public ou privé situé dans une autre province canadienne ou à l’étranger, qui participe activement au projet et dont la contribution atteint au moins 30 % de la valeur totale de l’initiative, en espèces ou en nature.

Ce programme se veut flexible et simple afin d’en faire bénéficier le maximum de chercheurs et d’entreprises d’ici !

Les détails concernant les modalités du financement sont disponibles sur le site web SynergiQc-International. Les propositions devront être transmises au CQDM d’ici le 7 octobre 2019. Les chercheurs et entrepreneurs intéressés sont invités à contacter Marc Thibault ou Véronique Dugas pour plus d’information.

-30-

À propos du CQDM
Le CQDM est un consortium de recherche biopharmaceutique fondé en 2008 qui a pour mission de financer le développement de technologies novatrices destinées à accélérer la découverte et la mise au point de médicaments. Notre modèle d’affaires privilégie une approche collaborative où les grandes entreprises pharmaceutiques mondiales, les sociétés de biotechnologie canadiennes, ainsi que les gouvernements du Québec et du Canada se partagent les coûts de la recherche. Ce levier financier permet au CQDM de réduire les risques liés à la recherche précoce dans le domaine biopharmaceutique. C’est ainsi que le CQDM comble les besoins en matière de financement de l’innovation dans les réseaux universitaires et privés, particulièrement aux stades précoces de la recherche. Au cours des 10 dernières années, le CQDM a bénéficié des contributions de 13 membres de l’industrie, notamment : Merck, Pfizer et AstraZeneca à titre de membres fondateurs, ainsi que Boehringer Ingelheim, Eli Lilly Canada, GlaxoSmithKline, Janssen, Novartis Pharma Canada, Roche, Sanofi Canada, Servier, Takeda et Amgen. De plus, le CQDM a aussi reçu des fonds du Ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) du Gouvernement du Québec et du Gouvernement du Canada par le truchement du Programme des réseaux de centres d’excellence dirigés par l’entreprise [RCE-E]. Depuis 2008, le CQDM a accordé 68M $ en financement afin de soutenir le développement de 64 technologies d’avant-garde. Ces projets de R et D sont accomplis par 1 200 chercheurs issus de 69 établissements de recherche (38 publics et 31 privés) partout au Canada dont les retombées économiques ont profité à tous les acteurs de l’écosystème des sciences de la vie.  Renseignements : https://cqdm.org/fr.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

CQDM
Véronique Dugas, Ph.D., MBA
Directrice, Fonds d’accélération des collaborations en santé
vdugas@cqdm.org

Marc Thibault, Ph.D.
Directeur du développement des affaires
mthibault@cqdm.com