Le CQDM annonce du financement pour développer un test prédictif de la progression de la maladie chez les patients infectés par la COVID-19

Nouvelles et événements

Montréal (Québec), le 14 juillet 2020 – Le consortium de recherche biopharmaceutique CQDM est heureux d’annoncer le lancement d’un projet d’une valeur de plus de 300 000 $, afin de soutenir le développement d’un test moléculaire permettant d’évaluer, entre autres, le risque de décès chez les patients atteints de la COVID-19. L’initiative proposée par l’entreprise MRM Proteomics Inc. est rendue possible grâce à un financement de 158 000 $ octroyé par le ministère de l’Économie et de l’Innovation. L’entreprise investit quant à elle 80 000 $ afin d’assurer la réussite du projet, qui bénéficie aussi de ressources offertes gracieusement par le Centre du cancer Segal de l’Hôpital général juif. L’initiative a été retenue parmi un grand nombre de propositions déposées auprès du CQDM dans le cadre d’un appel à solutions prioritaires en réponse à la pandémie de COVID-19.

« Dès le début de la pandémie, la communauté scientifique du Québec a été très proactive dans la recherche de solutions. Nous avons donc décidé de consentir des ressources financières pour soutenir davantage la recherche et réussir à mieux comprendre le virus. Grâce à sa collaboration avec le Centre du cancer Segal, MRM Proteomics contribuera aux efforts visant à évaluer les réactions du corps humain face au virus et à adapter la trajectoire de soins des patients atteints de la COVID-19. C’est avec fierté que nous appuyons cette initiative, qui illustre bien la force de l’approche collaborative pour résoudre des problèmes techniquement complexes », a souligné Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière.

Faisant appel à l’expertise du Dr Christoph Borchers et de ses collègues du Centre du cancer Segal de l’Hôpital général juif de Montréal, l’objectif premier du projet est l’identification de biomarqueurs sanguins dont la présence est corrélée à la progression de la COVID-19. Une meilleure connaissance de ces biomarqueurs permettra, dans un second temps, d’évaluer la prédisposition des patients récemment infectés à récupérer aisément, à développer des symptômes sévères, à récidiver ou même à décéder des suites de l’infection.

« Cette capacité à prédire le risque individuel des patients permettra d’optimiser l’allocation des ressources lors d’une 2e vague probable » a mentionné le Dr Christoph Borchers, chef de la direction scientifique de MRM Proteomics Inc. et directeur du centre de protéomique du Centre du cancer Segal.

MRM Proteomics est une entreprise de biotechnologie fondée en 2010 en Colombie-Britannique et installée à Montréal depuis 2017. Spécialisée dans le domaine de la protéomique, elle dispose déjà de nombreux tests fonctionnels permettant de déterminer la concentration précise de centaines de protéines et de métabolites à partir d’échantillons sanguins. Son équipe de chercheurs chevronnés et les liens qu’elle a développés avec l’équipe de cliniciens de l’Hôpital général juif lui offrent un accès privilégié à l’expertise de pointe ainsi qu’aux échantillons de patients, ce qui pourrait permettre la commercialisation d’un kit diagnostique d’ici la fin de l’année 2020.

« Il s’agit d’un projet hautement novateur qui allie l’expertise d’une PME d’ici à celle de chercheurs cliniciens de renommée mondiale. C’est un plaisir pour le CQDM d’offrir son soutien à MRM Proteomics afin d’amener le concept de médecine de précision un pas plus loin dans la lutte aux pathogènes émergents », a déclaré Diane Gosselin, présidente-directrice générale du CQDM.

L’impact de ce projet est considérable puisqu’il pourra permettre l’optimisation de la trajectoire de soins pour les patients atteints de la COVID-19 à l’échelle mondiale. Par ailleurs, le développement et la commercialisation du test généreront des retombées importantes pour MRM Proteomics, favorisant ainsi l’essor de cette PME québécoise.

 

À propos de MRM Proteomics Inc.

MRM Proteomics Inc. a été lancée à l’origine en 2010 en tant que société dérivée pour commercialiser les technologies, les outils et le savoir-faire de protéomique de pointe développés à l’Université de Victoria-Genome BC Proteomics Centre et maintenant au Centre du cancer Segal de l’Hôpital général juif de Montréal. Depuis 2017, MRM Proteomics Inc. a ouvert des laboratoires indépendants à Montréal, fourni des services de protéomique à de nombreux clients, établi son propre programme de développement technologique interne et développé et lancé de nouveaux produits commerciaux (https://mrmproteomics.com).

À propos du CQDM

Le CQDM est un consortium de recherche biopharmaceutique fondé en 2008 qui a pour mission de financer le développement de technologies novatrices destinées à accélérer la découverte et la mise au point de médicaments et de vaccins. Notre modèle d’affaires privilégie une approche collaborative où les grandes entreprises pharmaceutiques mondiales, les sociétés de biotechnologie canadiennes, ainsi que les gouvernements du Québec et du Canada se partagent les coûts de la recherche. Ce levier financier permet au CQDM de réduire les risques liés à la recherche précoce dans le domaine biopharmaceutique. C’est ainsi que le CQDM comble les besoins en matière de financement de l’innovation dans les réseaux universitaires et privés, particulièrement aux stades précoces de la recherche. Le CQDM bénéficie des contributions du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) du gouvernement du Québec, de grandes sociétés pharmaceutiques et du gouvernement du Canada par le truchement du Programme des réseaux de centres d’excellence dirigés par l’entreprise [RCE-E]. Renseignements: https://cqdm.org/fr.

-30-

 

Source:
CQDM
Véronique Dugas Ph. D, MBA
Directrice, Partenariats et mandats spéciaux
1 514 826-4953
vdugas@cqdm.org