Philippe Walker nommé membre du Comité consultatif scientifique du CQDM

Nouvelles et événements

Montréal, 29 janvier 2019 – Le CQDM est heureux d’annoncer la nomination de Philippe Walker, comme membre au Comité consultatif scientifique du CQDM.

Philippe connaît déjà très bien le CQDM puisqu’il a contribué très étroitement à sa création et à son succès. Il possède plus 30 ans d’expérience en recherche et développement pharmaceutique dans plusieurs domaines thérapeutiques. Il s’est installé à Montréal en 1994 pour aider à la construction du premier site de R et D d’AstraZeneca en Amérique du Nord en tant que responsable du département de biologie moléculaire jusqu’en 2000. Par la suite, il a été nommé vice-président de la R et D et directeur de site chez AZRD Montréal avant de devenir, en 2010, directeur mondial de recherche sur le système nerveux central. En 2012, il a fondé l’institut NEOMED, où il est Chef de la direction scientifique. En tant que consultant depuis 2017, Philippe couvre de nombreux aspects de la découverte du médicament ce dans de nombreux domaines thérapeutiques.

« Les membres du Comité consultatif scientifique du CQDM sont heureux d’accueillir Philippe Walker parmi eux. Sa vision, son leadership et son expertise scientifique en recherche et développement pharmaceutique enrichiront nos discussions au Comité. » a déclaré Daniel Hétu, président du Comité consultatif scientifique du CQDM.

« Je reconnais l’énorme contribution passée de Philippe au CQDM. Je me réjouis de travailler une fois de plus avec lui et je suis heureuse de l’accueillir au sein du CQDM. Sa connaissance de l’environnement québécois apportera une grande valeur ajoutée au CQDM. » a déclaré Diane Gosselin, présidente et directrice générale du CQDM.

À propos du CQDM
Le CQDM est un consortium de recherche biopharmaceutique fondé en 2008 qui a pour mission de financer le développement de technologies novatrices destinées à accélérer la découverte et la mise au point de médicaments. Notre modèle d’affaires privilégie une approche collaborative où les grandes entreprises pharmaceutiques mondiales, les sociétés de biotechnologie canadiennes, ainsi que les gouvernements du Québec et du Canada se partagent les coûts de la recherche. Ce levier financier permet au CQDM de réduire les risques liés à la recherche précoce dans le domaine biopharmaceutique. C’est ainsi que le CQDM comble les besoins en matière de financement de l’innovation dans les réseaux universitaires et privés, particulièrement aux stades précoces de la recherche. Au cours des 10 dernières années, le CQDM a bénéficié des contributions de 13 membres de l’industrie, notamment : Merck, Pfizer et AstraZeneca à titre de membres fondateurs, ainsi que Boehringer Ingelheim, Eli Lilly Canada, GlaxoSmithKline, Janssen, Novartis Pharma Canada, Roche, Sanofi Canada, Servier, Takeda et Amgen. De plus, le CQDM a aussi reçu des fonds du Ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) du Gouvernement du Québec et du Gouvernement du Canada par le truchement du Programme des réseaux de centres d’excellence dirigés par l’entreprise [RCE-E]. Depuis 2008, le CQDM a accordé 68M$ en financement afin de soutenir le développement de 64 technologies d’avant-garde. Ces projets de R&D sont accomplis par 1 200 chercheurs issus de 69 établissements de recherche (38 publics et 31 privés) partout au Canada dont les retombées économiques ont profité à tous les acteurs de l’écosystème des sciences de la vie.

Source :
Jennifer Saleeb
Adjointe à la direction
Tél. : (514) 766-6661 x2192
jsaleeb@cqdm.org
www.cqdm.org