Le CQDM accueille Zymeworks parmi les membres de son consortium biopharmaceutique

Nouvelles et événements

Montréal, le 27 février 2020 – C’est avec plaisir que le CQDM accueille Zymeworks inc. à titre de nouveau membre de son consortium de recherche biopharmaceutique voué à l’identification et au financement de projets de recherche biopharmaceutique très novateurs au Québec et au Canada, dans le but ultime de mettre au point de meilleurs traitements pour les patients. En adhérant au CQDM, Zymeworks profitera de la capacité du consortium à repérer des projets de recherche biopharmaceutiques novateurs partout au pays. Zymeworks participera au financement à effet de levier de projets de R&D qui s’inscrivent dans ses activités, tout en fournissant des ressources pour mettre au point des technologies d’avant-garde au Canada.

« Nous sommes ravis d’accueillir Zymeworks au sein du CQDM. Zymeworks est une biopharmaceutique canadienne dont les produits sont au stade clinique et elle illustre très bien à quel point le milieu canadien des sciences de la vie est un terreau fertile pour les entreprises de biotechnologie innovantes. Zymeworks possède une expertise qui sera précieuse dans le développement de technologies d’avant-garde essentielles à l’essor de notre économie dans les sciences de la vie », déclare Diane Gosselin, présidente et directrice générale du CQDM.

 « Nous sommes heureux de grossir les rangs des éminents membres biopharmaceutiques du CQDM », déclare Tony Polverino, Ph. D., Vice-président principal, développement précoce et Chef de la direction scientifique de Zymeworks. « À titre de chef de file en biotechnologie, nous témoignons par ce partenariat de notre engagement à bâtir un secteur des sciences de la vie florissant au Canada et à développer résolument des traitements révolutionnaires qui amélioreront le sort des patients que nous servons, peu importe où ils vivent ».

À propos du CQDM

Le CQDM est un consortium de recherche biopharmaceutique fondé en 2008 qui a pour mission de financer le développement de technologies novatrices destinées à accélérer la découverte et la mise au point de médicaments. Notre modèle d’affaires privilégie une approche collaborative où les grandes entreprises pharmaceutiques mondiales, les sociétés de biotechnologie canadiennes, ainsi que les gouvernements du Québec et du Canada se partagent les coûts de la recherche. Ce levier financier permet au CQDM de réduire les risques liés à la recherche précoce dans le domaine biopharmaceutique. C’est ainsi que le CQDM comble les besoins en matière de financement de l’innovation dans les réseaux universitaires et privés, particulièrement aux stades précoces de la recherche. Au cours des 10 dernières années, le CQDM a bénéficié des contributions de 13 membres de l’industrie, notamment : Merck, Pfizer et AstraZeneca à titre de membres fondateurs, ainsi que Boehringer Ingelheim, Eli Lilly Canada, GlaxoSmithKline, Janssen, Novartis Pharma Canada, Roche, Sanofi Canada, Servier, Takeda et maintenant Amgen. De plus, le CQDM a reçu des fonds du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) du Gouvernement du Québec et du Gouvernement du Canada par le truchement du Programme des réseaux de centres d’excellence dirigés par l’entreprise [RCE-E]. Depuis 2008, le CQDM a accordé 93 M$ en financement afin de soutenir le développement de 77 technologies d’avant-garde. Ces projets de R et D sont accomplis par 1 200 chercheurs issus de 83 établissements de recherche (40 publics et 43 privés) partout au Canada dont les retombées économiques ont profité à tous les acteurs de l’écosystème des sciences de la vie. Renseignements : http://www.cqdm.org/fr.

 

Source :

CQDM

Jesse Paterson

Directeur principal, développement des affaires

+1 (514) 850-7088

jpaterson@cqdm.org
www.cqdm.org