Le CQDM nomme Brian Underdown au poste de président du conseil consultatif scientifique (CCS) et nomme trois nouveaux membres au CCS

Nouvelles et événements

MONTRÉAL, le 28 avril 2021– Le président du conseil d’administration du CQDM, Richard Fajzel, et la présidente-directrice générale du CQDM, Diane Gosselin, sont fiers d’annoncer la nomination de Brian Underdown au poste de président du conseil consultatif scientifique (CCS). De plus, David Bouffard, Christine Brideau et Benjamin Haibe-Kains se joignent à ce comité stratégique, dont le mandat principal est d’évaluer les projets scientifiques soumis dans le cadre des programmes soutenus par le CQDM.

Brian Underdown prendra la relève de Daniel Hétu qui a terminé son mandat de président du CCS. Membre du CCS depuis 2019, Brian Underdown a fait carrière en recherche fondamentale et translationnelle, notamment depuis ses débuts comme professeur et vice-doyen, recherches, à la Faculté de médecine de l’Université de Toronto et à la Faculté des sciences de la santé à l’Université McMaster. Par la suite, il a œuvré dans le domaine pharmaceutique et du capital de risque à titre d’interlocuteur entre le milieu universitaire et commercial en appuyant des entreprises en phase de démarrage, tout en participant à des organisations à but non lucratif telles que les Centres d’excellence de l’Ontario. Au moment de sa retraite en 2015, il était directeur général de Lumira Ventures et il offre désormais des services-conseils à divers acteurs des sciences de la santé.

David Bouffard est directeur PMT (Personnalisez mon traitement) chez Exactis Innovation où il cherche à rendre la médecine de précision en oncologie au chevet des patients canadiens atteints de cancer. Titulaire d’un doctorat en pharmacologie de l’Université de Montréal, il compte plus de 20 ans d’expérience au sein d’entreprises pharmaceutiques et de biotechnologie. Il a acquis une expertise dans la gestion d’équipes internationales pluridisciplinaires vouées au développement et à la production de candidats médicaments (de petites molécules ou de produits biologiques), depuis le stade préclinique de validation de concept en R-D jusqu’aux différentes phases d’études cliniques précoces et avancées. David Bouffard possède une connaissance pointue du développement de médicaments, des affaires réglementaires, médicales/scientifiques, de la fabrication, de la gestion des essais cliniques de la phase I à la phase IV, et des affaires juridiques.

Christine Brideau est vice-présidente, pharmacologie in vitro chez Deerfield Discovery and Development, LLC, une filiale de la société d’investissement en soins de santé Deerfield Management. Avant de se joindre à Deerfield, elle a mis sur pied l’unité de biologie in vitro de WuXi aux États-Unis, dans le New Jersey, à titre de vice-présidente de WuXi AppTec. Christine Brideau a œuvré 24 ans chez Merck, notamment chez Merck Frosst Canada et Merck US. Lorsqu’elle était directrice générale chez Vitro Pharmacology, elle a dirigé plusieurs projets de découverte de médicaments, notamment la validation de cibles, la découverte de médicaments et de candidats cliniques. Elle possède une vaste expertise en découverte de médicaments, pharmacologie, développement de tests et de criblage à haut débit. Christine Brideau a également été membre du comité éditorial de SLAS Discovery et examinatrice de la rubrique d’étude sur le programme de banques moléculaires des NIH.

Benjamin Haibe-Kains est chercheur principal au Centre de cancérologie Princess-Margaret (PM), Réseau universitaire de santé, et professeur associé au Département de biophysique médicale de l’Université de Toronto. Il est titulaire d’un doctorat en bioinformatique de l’Université libre de Bruxelles (Belgique). Grâce à une bourse Fulbright, il a effectué son stage postdoctoral à l’Institut de recherche sur le cancer Dana-Farber et à l’École de santé publique de l’Université Harvard (États-Unis). Son équipe analyse des ensembles de données radiologiques et (pharmaco)génomiques à grande échelle afin de développer de nouveaux modèles pronostiques et prédictifs pour améliorer les soins du cancer.

« Nous tenons à remercier Daniel Hétu pour son dévouement au cours des dernières années à titre de président du conseil consultatif scientifique du CQDM. Sous son leadership, le CCS a acquis une très grande compétence et instauré un processus d’évaluation très rigoureux et d’une valeur inestimable pour le CQDM. Malgré sa décision de quitter le CCS, nous sommes ravis de continuer à profiter de son expertise au sein du conseil d’administration du CQDM », a déclaré Diane Gosselin, présidente-directrice générale du CQDM.

« Nous sommes heureux d’accueillir deux nouveaux venus à notre conseil consultatif scientifique, car ils apportent un savoir-faire complémentaire qui renforce l’éventail de compétences de nos membres. De plus, je tiens à souligner à quel point le CQDM est privilégié de compter sur une personne du calibre et de l’expertise de Brian Underdown comme nouveau président du CCS », a déclaré Richard Fazjel, président du conseil d’administration du CQDM.

« Je suis heureux de présider le comité consultatif scientifique du CQDM.  Depuis plusieurs années, le CQDM joue un rôle central au Québec et au Canada en favorisant la recherche translationnelle et le développement afin de promouvoir une économie dynamique dans le domaine des sciences de la vie. En compagnie de membres hautement qualifiés du CCS, je suis impatient d’épauler l’excellent personnel du CQDM dans travail de sélection des projets les plus prometteurs à soutenir », a déclaré Brian Underdown, nouveau président du CCS du CQDM.

À propos du CQDM 

Le CQDM est un consortium de recherche biopharmaceutique qui a pour mission de financer le développement de technologies et d’outils novateurs afin d’accélérer la découverte et le développement de médicaments plus sûrs et efficaces. Il offre un carrefour où convergent les grandes entreprises pharmaceutiques mondiales, plusieurs sociétés de biotechnologie canadiennes, les meilleurs chercheurs des milieux publics et privés, ainsi que les gouvernements du Québec et du Canada. L’approche collaborative du CQDM permet de combler les besoins en matière de financement de l’innovation dans les milieux universitaires et privés, particulièrement aux stades précoces de la recherche.

-30-

 

Renseignements :

Philippe Viel – CQDM
pviel@cqdm.org
514 570-4502