CQDM, CSVS, Corbin Thérapeutique et la Fondation Brain Canada accordent 1,5 M$ au Pr. Philippe Gros de l’Université McGill

Nouvelles et événements

Montréal, le 2 mai 2019 – Le CQDM est heureux d’annoncer l’octroi de 1,5 million de dollars au professeur Philippe Gros de l’Université McGill dans le cadre du programme SynergiQC, afin qu’il mette au point des molécules destinées à combattre la neuroinflammation. Celui-ci développera et validera de nouveaux inhibiteurs de la protéase spécifique à l’ubiquitine 15 (USP15) et son partenaire TRIM25, qui agiront sur la neuroinflammation caractéristique de certains troubles. À partir de ce développement, le Dr Gros vise à identifier un ou des candidats principaux pour le développement de médicaments en vue de la gestion et du traitement de la neuroinflammation. De ce montant, 655 000 $ seront fournis par le Ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec (MEI), tandis que le solde sera avancé par trois partenaires, notamment 550 000 $ provenant de Cerveau en santé, vie en santé (CSVS), 279 000 $ de Corbin Thérapeutique et 55 000 $ de la Fondation Brain Canada, avec le soutien financier de Santé Canada à travers le Fonds canadien de recherche sur le cerveau.

Grâce à ces fonds, le professeur Philippe Gros mettra au point des inhibiteurs à petite molécule de l’USP15 à l’aide de la plateforme de découverte de médicaments de Corbin Thérapeutique. L’USP15 régularise la réponse de l’interféron de type I et intervient dans la pathogenèse de la neuroinflammation. Les résultats cliniques obtenus à ce jour démontrent qu’une simple mutation de la protéine USP15, la rendant partiellement dysfonctionnelle, servirait à prévenir et à traiter des maladies inflammatoires comme la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson et même la maladie d’Alzheimer. Le chercheur propose d’inhiber l’USP15 lorsque de nouvelles données suggèrent que la neuroinflammation pourrait jouer un rôle clé dans sa progression, menant au développement d’un médicament pour gérer et traiter la neuroinflammation.

« L’inflammation est au cœur de troubles neurologiques qui frappent une personne sur dix au Canada. Cette nouvelle technologie offre une lueur d’espoir aux patients, à leur famille et à leurs aidants, mais aussi aux gouvernements qui doivent composer avec la montée de ce fléau de santé publique. En finançant cette approche innovatrice, nous avons l’occasion de changer la donne en traitant ou même en éradiquant les troubles neurologiques qui sont aujourd’hui synonymes de mortalité ou de maladie permanente », déclare Alan C. Evans, Directeur scientifique, HBHL.

« Ce projet est subventionné à la fois par les secteurs public, privé et universitaire afin d’accélérer le développement de nouvelles perspectives de prévention et de traitement des maladies neuroinflammatoire, qui partagent un mécanisme sous-jacent commun », déclare Inez Jabalpurwala, présidente et chef de la direction de la Fondation Brain Canada.

« Corbin Thérapeutique est heureux de travailler avec Dr. Philippe Gros et nous sommes reconnaissants envers nos collaborateurs pour leur engagement financier dans ce projet. Les besoins sont criants en ce qui concerne les maladies neurodégénératives et il faut trouver de nouvelles méthodes et cibles pour élaborer un traitement modificateur de la maladie. La neuroinflammation est un domaine de recherche très prometteur et, avec un projet comme celui-ci, notre entreprise continuera d’enrichir son portefeuille de produits en offrant des solutions qui amélioreront le sort des patients », affirme Sean A. MacDonald, PDG de Corbin Thérapeutique Inc.

« Ce projet est un bel exemple de collaboration en recherche entre les secteurs public et privé. Il permettra en effet d’explorer de nouvelles avenues thérapeutiques pour de nombreuses maladies neurodégénératives ayant une composante inflammatoire, comme la sclérose en plaques, l’Alzheimer ou le Parkinson. Ce n’est rien de moins qu’une alliance en faveur du mieux-être des populations que nous soutenons aujourd’hui, une démonstration éloquente de l’expertise du Québec en recherche biopharmaceutique », souligne Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation.

« Ce financement donnera à Corbin Thérapeutique les moyens de développer une technologie de pointe capable de prévenir et de traiter des maladies débilitantes associées à des besoins urgents, notamment la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson. À titre d’artisan de l’innovation, le CQDM est fier de faire progresser de telles découvertes du laboratoire jusqu’au chevet du patient », déclare Diane Gosselin, présidente et directrice générale du CQDM.

 – 30 –

À propos du CQDM

Le CQDM est un consortium de recherche biopharmaceutique fondé en 2008 qui a pour mission de financer le développement de technologies novatrices destinées à accélérer la découverte et la mise au point de médicaments. Notre modèle d’affaires privilégie une approche collaborative où les grandes entreprises pharmaceutiques mondiales, les sociétés de biotechnologie canadiennes, ainsi que les gouvernements du Québec et du Canada se partagent les coûts de la recherche. Ce levier financier permet au CQDM de réduire les risques liés à la recherche précoce dans le domaine biopharmaceutique. C’est ainsi que le CQDM comble les besoins en matière de financement de l’innovation dans les réseaux universitaires et privés, particulièrement aux stades précoces de la recherche. Au cours des 10 dernières années, le CQDM a bénéficié des contributions de 13 membres de l’industrie, notamment : Merck, Pfizer et AstraZeneca à titre de membres fondateurs, ainsi que Boehringer Ingelheim, Eli Lilly Canada, GlaxoSmithKline, Janssen, Novartis Pharma Canada, Roche, Sanofi Canada, Servier, Takeda et Amgen. De plus, le CQDM a aussi reçu des fonds du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MESI) du Gouvernement du Québec et du Gouvernement du Canada par le truchement du Programme des réseaux de centres d’excellence dirigés par l’entreprise [RCE-E]. Depuis 2008, le CQDM a accordé 68 millions de dollars en financement afin de soutenir le développement de 64 technologies d’avant-garde. Ces projets de R et D sont accomplis par 1 200 chercheurs issus de 69 établissements de recherche (38 publics et 31 privés) partout au Canada dont les retombées économiques ont profité à tous les acteurs de l’écosystème des sciences de la vie. Pour de plus amples renseignements, visitez le site www.cqdm.org.

À propos de la Fondation Brain Canada

La Fondation Brain Canada est un organisme de bienfaisance national enregistré qui appuie la recherche sur le cerveau au Canada en finançant des travaux novateurs capables de changer la donne. La vision de La Fondation Brain Canada est de comprendre le cerveau, en santé et dans la maladie, d’améliorer la vie et d’avoir un impact sociétal. Depuis vingt ans, la Fondation Brain Canada s’emploie à démontrer que le cerveau doit être abordé comme un système en soi et complexe, au carrefour d’un éventail de troubles neurologiques, de maladies mentales, de toxicomanies et de lésions cérébrales et médullaires. Cette reconnaissance de la nature distincte du cerveau met en relief la nécessité d’une meilleure collaboration entre disciplines et établissements, de manière à investir de façon plus éclairée dans des recherches sur le cerveau, axées sur des résultats précis qui profiteront aux patients et à leur famille. La Fondation Brain Canada recueille et fait fructifier des fonds auprès d’une variété de donateurs et partenaires, notamment des particuliers, des entreprises, des fondations, des établissements de recherche, des organismes de bienfaisance dans le domaine de la santé ainsi que des organismes provinciaux. À ce jour, la Fondation Brain Canada a investi 250 millions de dollars dans 300 projets de recherche partout au pays. Pour plus de renseignements, visite notre site Internet : www.braincanada.ca.

À propos de Corbin Thérapeutique

Corbin Thérapeutique est une société de biotechnologie basée à Montréal, utilisant une plateforme de découverte de médicaments pour identifier de nouveaux inhibiteurs de l’enzyme USP15 et mettre au point de nouvelles thérapies contre des maladies inflammatoires, incluant la sclérose en plaques. Cette plateforme comprend plusieurs outils de criblage, tant in vitro qu’in vivo, pour cribler efficacement des librairies de molécules et confirmer des médicament-candidats. Corbin est une société essaimée d’AmorChem, un investisseur de premier plan dans la recherche universitaire au Québec. À sa fondation, Corbin a hérité de tous les droits sur la technologie USP15 qui appartenaient à AmorChem. Pour de plus amples renseignements, visitez : http://corbinthera.com/.

À propos de l’initiative Cerveau en santé, vie en santé

Cerveau en santé, vie en santé est une initiative multidisciplinaire et intersectorielle de haut niveau, hautement prioritaire, située à l’Université McGill et rendue possible grâce au soutien du Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada, du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) du Québec et du Fonds de recherche du Québec (FRQ). L’initiative s’appuie sur l’excellence scientifique et le leadership mondial de McGill dans les domaines des neurosciences qui sont les plus prometteurs pour obtenir des résultats cliniquement efficaces et réalisables dans le domaine de la santé mentale et cérébrale. Il vise à transformer de nombreux troubles cérébraux d’affections terminales ou à vie en affections traitables, voire curables. HBHL, en partenariat avec CQDM et MEDTEQ, finance des projets de recherche en collaboration avec l’industrie. Pour plus d’information : https://www.mcgill.ca/hbhl/.

 

Pour plus d’information, veuillez contacter :

Océane Fargeas
Chargée des communications, Innovitech Inc.
Tel: 514 398-9772, poste 2309
oceane.fargeas@innovitech.com