Le CQDM finance un projet innovant avec Altus Formulation et Tetra Bio-Pharma pour développer des nouveaux traitements pour l’inflammation oculaire

Nouvelles et événements

MONTRÉAL, le 28 avril 2022 – Le CQDM est fier d’annoncer le lancement d’un projet de 5 254 895 $ visant à explorer une nouvelle classe de médicaments pour traiter la douleur oculaire et la cécité. Le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) accordera 1 268 682 $ au projet dans le cadre du programme SynergiQC du CQDM qui, combiné à l’appui d’institutions publiques (Mitacs et CRSNG) et d’entreprises québécoises, Altus Formulation et Tetra Bio-Pharma, fournit le financement nécessaire au démarrage de nouvelles études précliniques.

L’inflammation oculaire chronique est responsable de multiples maladies douloureuses causant la cécité et de nouvelles façons de traiter cette inflammation sont devenues nécessaires. Deux de ces maladies : la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et l’uvéite sont responsables de plus de 90 % des nouveaux cas de cécité au Canada chaque année et est responsable de la perte de la vue de plus d’un demi-million de personnes au Canada. En outre, 6 millions de Canadiens souffrent du syndrome de l’œil sec, maladie douloureuse et débilitante. Les traitements de cette maladie sont souvent inefficaces et coûteux, ce qui laisse beaucoup de gens sans espoir. La possibilité de traiter ces maladies à l’aide d’une simple goutte ophtalmologique changerait la vie de millions de personnes.

Sous la direction du professeur Sylvain Chemtob, des scientifiques du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal et du centre de recherche TransBIOTech (Lévis, Québec) formeront un groupe de recherche collaborative mettant en synergie l’expertise des institutions académiques avec des partenaires privés et publics afin de fournir l’innovation, l’excellence scientifique et le savoir-faire essentiels au développement de médicaments innovants. En combinant ses forces, l’équipe œuvrera à améliorer la vie des personnes qui risquent de devenir aveugles ou qui souffrent du syndrome de l’œil sec.

Pour relever ce défi, l’équipe utilisera une gamme de nouveaux médicaments anti-inflammatoires administrés dans l’œil par la technologie SmartCelle, une nouvelle plateforme micellaire qui favorise une meilleure pénétration des médicaments. Lorsqu’elle est appliquée à la surface de l’œil, SmartCelle permet de traiter des maladies rétiniennes comme la DMLA par une simple goutte ophtalmologique.

« Afin de développer des produits novateurs, l’industrie québécoise des sciences de la vie doit miser sur la recherche collaborative. C’est primordial pour notre gouvernement d’appuyer des initiatives comme celle du CQDM pour accélérer le développement de médicaments susceptibles d’améliorer la qualité de vie de la population québécoise », a affirmé Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional.

« Nous sommes ravis de voir le lancement de ce projet, car il implique deux entreprises québécoises prometteuses et s’inspire d’un modèle de recherche collaborative qui a fait ses preuves au CQDM. Nous sommes très heureux de voir une fois de plus l’expertise des secteurs public et privé s’unir pour le développement d’une technologie très prometteuse », a déclaré Diane Gosselin, présidente-directrice générale du CQDM.

« Nous sommes honorés d’avoir reçu ce financement du CQDM et les remercions pour leur soutien. Être choisi par nos pairs au Québec de cette manière nous rend très humbles. Nous nous réjouissons à la perspective de collaborer avec Tetra Bio-Pharma et le reste de l’équipe afin de développer de nouveaux médicaments importants qui changeront la vie des patients », a révélé le Dr Damon Smith, directeur général d’Altus.

« La DMLA et le syndrome de l’œil sec représentent deux pathologies dont les besoins non satisfaits sont considérables et de nouveaux médicaments, bien délivrés, sont nécessaires si nous voulons améliorer la vie des patients. Nous sommes très heureux d’avoir reçu ce financement avec Altus », explique le Dr Guy Chamberland, président-directeur général de Tetra.

À propos du CQDM

Le CQDM est un consortium de recherche biopharmaceutique dont la mission est de financer le développement d’outils et de technologies innovants qui accéléreront la découverte et le développement de médicaments plus sûrs et plus efficaces. Nous réunissons des organisations pharmaceutiques de renommée mondiale, des entreprises canadiennes de biotechnologie, les meilleurs chercheurs des secteurs public et privé, ainsi que les gouvernements canadien et québécois. L’approche collaborative du CQDM comble l’écart de financement nécessaire pour stimuler l’innovation dans les secteurs universitaire et privé, en particulier en ce qui concerne la recherche au stade précoce. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.cqdm.org, ainsi que les pages du CQDM sur LinkedIn et Twitter.

À propos d’Altus Formulation Inc.

Altus Formulation est une société québécoise de formulation et de développement de médicaments qui utilise ses technologies de libération de médicaments exclusives et protégées par des brevets pour générer de nouveaux produits originaux, différenciés et rentables. Les technologies d’Altus comprennent la technologie micellaire SmartCelle pour l’administration de petites et grandes molécules faiblement solubles dans l’œil, les comprimés cassables à libération prolongée Flexitab et les MicroSpheres+ pour l’administration ciblée de médicaments à biodisponibilité améliorée.

À propos de Tetra Bio-Pharma Inc.

Tetra Bio-Pharma (TSX-V : TBP) (OTCQB : TBPMF) est un leader de l’industrie biopharmaceutique en matière de découverte et de développement de médicaments, qui propose de nouveaux médicaments et traitements sur ordonnance aux patients et à leurs prestataires de soins. La société possède plusieurs filiales engagées dans le développement d’un pipeline avancé et croissant de produits biopharmaceutiques.

Pour plus d’informations :

CQDM

Diane Gosselin

Présidente et PDG

dgosselin@cqdm.org