Le CQDM finance un projet pour améliorer le dépistage du cancer du poumon avec Solutions de Diagnostic BioMark, en partenariat avec AstraZeneca, Pfizer Canada et la Fondation IUCPQ

Nouvelles et événements

MONTRÉAL, le 30 novembre 2021 – En ce Mois de sensibilisation au cancer du poumon, le CQDM est fier d’annoncer sa participation au financement d’un projet mené par le Dr Philippe Joubert et le Pr. Yohan Bossé à l’Institut universitaire de cardiologie et pneumologie du Québec – Université Laval (IUCPQ-UL) pour la mise au point d’un programme de dépistage précoce de ce cancer. Ce projet de recherche collaborative voit le jour grâce notamment à la contribution financière du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI), à hauteur de 1,36 M$, accordée dans le cadre du programme SynergiQc du CQDM.

Le financement, qui totalise 3,5 M$, est également rendu possible grâce à un don exceptionnel de M. Normand Lord (président-directeur général de St-Augustin Canada Electric) versé à la Fondation IUCPQ. Le projet sera réalisé en partenariat avec l’entreprise de Québec Solutions de Diagnostic BioMark et les entreprises pharmaceutiques AstraZeneca et Pfizer Canada.

Le cancer du poumon est le cancer le plus mortel dans les pays industrialisés, causant davantage de décès que les cancers du sein, de la prostate et du colon combinés. Malheureusement, la maladie est généralement diagnostiquée tardivement dans son évolution. Le projet financé vise à optimiser le programme actuel de dépistage afin de mieux sélectionner les personnes qui bénéficieront des examens plus invasifs, comme une biopsie pulmonaire. Un diagnostic précoce permet d’élargir les options thérapeutiques et ainsi augmente les chances de guérison.

Les chercheurs réaliseront leurs travaux de recherche à partir des données et échantillons provenant de la biobanque de l’IUCPQ-UL ainsi que du Projet de démonstration du dépistage du cancer du poumon dirigé par le Dr Simon Martel, pneumologue à l’IUCPQ-UL. Les nouveaux outils de dépistage combineront trois types de biomarqueurs de prédiction de risque (radiomique, génétique et métabolomique) qui seront intégrés par intelligence artificielle.

« Grâce à la recherche collaborative, le projet du Dr Joubert a le potentiel de révolutionner le dépistage du cancer du poumon et, ultimement, de sauver de nombreuses vies. Notre gouvernement sera toujours présent pour soutenir les initiatives qui font avancer la recherche scientifique et l’innovation en santé », souligne Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional.

« Le CQDM souhaite contribuer à la lutte contre cette maladie trop répandue au pays. En appliquant les principes de la recherche collaborative pour ce projet, nous souhaitons voir la combinaison des expertises des milieux publics et privés afin de trouver des solutions pour mieux diagnostiquer le cancer du poumon et personnaliser son traitement chez celles et ceux qui en sont atteints », souligne Diane Gosselin, présidente-directrice générale du CQDM.

« C’est un projet important pour Solutions de Diagnostic BioMark alors que nous continuons à développer une technologie innovante pour la détection précoce du cancer du poumon afin d’aider les Québécois à risque à avoir accès à un test diagnostic précis. Cette étude impliquera huit établissements à travers le Québec et comptera sur le recrutement de près de 4000 patients. Les résultats de ce projet de démonstration permettront d’établir un cadre de référence pour les régies de santé afin qu’elles puissent implanter un programme efficace de dépistage du cancer du poumon pour les populations à risque », détaille ainsi Jean-François Haince, Directeur général et Directeur scientifique de Solutions de Diagnostic BioMark.

« La contribution exceptionnelle de M. Lord a permis d’agir, tel un levier, pour soutenir ce projet novateur et unique au monde, créant ainsi un espoir médical pour traiter le plus meurtrier de tous les cancers. Nous sommes extrêmement fiers de pouvoir compter sur l’appui de généreux donateurs comme M. Lord qui soutiennent notre Fondation afin d’offrir une 2e vie, un 2e souffle à des milliers de personnes », explique Josée Giguère, directrice générale de la Fondation IUCPQ.

« Comme il s’agit de la principale cause de décès liés au cancer au Canada, il est absolument essentiel que nous continuions à développer des solutions de détection et de diagnostic améliorées pour aider les patients canadiens à identifier un diagnostic potentiel de cancer du poumon le plus tôt possible », déclare Mark Sims, chef du service d’oncologie d’AstraZeneca Canada. « Lorsqu’ils sont détectés tôt, les patients atteints de cancer du poumon disposent de plus d’options de traitement et ont de bien meilleures chances de survie. Grâce à ce partenariat de recherche canadien unique, notre objectif est d’améliorer la détection précoce des patients atteints de cancer du poumon – aidant ainsi les Canadiens qui en ont besoin à obtenir rapidement les bons traitements et à avoir les meilleures chances de combattre avec succès cette maladie dévastatrice. »

« Pfizer Canada est heureuse de contribuer à ce projet novateur, qui est le résultat d’une collaboration efficace en matière de recherche et de clinique, ainsi que du soutien et du financement du secteur dynamique des sciences de la vie du Québec », souligne le Dr Vratislav Hadrava, vice-président et directeur médical de Pfizer Canada. « Une technologie précise de dépistage du cancer du poumon pourrait conduire à des traitements plus rapides et plus appropriés et contribuer à améliorer la vie des patients. »

À propos du CQDM 

Le CQDM est un consortium de recherche biopharmaceutique qui a pour mission de financer le développement de technologies et d’outils novateurs afin d’accélérer la découverte et le développement de médicaments plus sûrs et efficaces. Il offre un carrefour où convergent les grandes entreprises pharmaceutiques mondiales, plusieurs sociétés de biotechnologie canadiennes, les meilleurs chercheurs des milieux publics et privés, ainsi que les gouvernements du Québec et du Canada. L’approche collaborative du CQDM permet de combler les besoins en matière de financement de l’innovation dans les milieux universitaires et privés, particulièrement aux stades précoces de la recherche. Renseignements – Site Web : www.cqdm.org, LinkedIn et Twitter.

À propos de Solutions de Diagnostic BioMark

Solutions de Diagnostic BioMark est un laboratoire privé d’analyse de biologie médicale basé à Québec qui développe des tests moléculaires non-invasifs et précis pour la détection précoce du cancer qui peuvent aider à dépister, évaluer le traitement et suivre l’évolution du cancer de manière peu coûteuse. La technologie peut également être utilisée pour mesurer la réponse au traitement et, éventuellement, suivre les survivants du cancer.

 

-30-

Renseignements :

CQDM

Philippe Viel
Chef – Communications et marketing
pviel@cqdm.org
M : 514 570-4502

 

Solutions de Diagnostic BioMark

Jean-François Haince, Ph.D
Directeur général et Directeur scientifique
jhaince@biomarkdiagnostics.com
T : 418 931-0070

 

Fondation IUCPQ

Claudie Brisson
Directrice – Développement des affaires et des communications
claudie.brisson@fondation-iucpq.org
T : 418 956-5372