CQDM DÉCOUVREZ NOS SUCCÈS Nos histoires à succès pour les entreprises en #sciencesdelavie
Moteur de relance économique pour le Québec

CQDM - UN ACTEUR IMPORTANT DE RELANCE ÉCONOMIQUE POUR LE QUÉBEC

PROJETS

THERATECHNOLOGIES – UN EXEMPLE DE SUCCÈS

Projets

THERATECHNOLOGIES – UN EXEMPLE DE SUCCÈS

 

THERATECHNOLOGIES - UN EXEMPLE DE SUCCÈS - DÉTAILS

Projet Theratechnologies – La force de la recherche collaborative pour lutter contre le cancer

Theratechnologies est une société biopharmaceutique québécoise publique fondée en 1993. Elle connaît du succès en commercialisant des traitements novateurs contre le VIH et développe actuellement un traitement contre la stéatose hépatique non alcoolique (NASH). L’entreprise a récemment bénéficié d’un coup de pouce financier du CQDM, notamment, ce qui lui a permis d’innover dans un nouveau secteur et d’obtenir rapidement des avancées scientifiques.

Après s’être concentrée sur le traitement du VIH pendant plusieurs années, Theratechnologies a fait l’acquisition de Katana Biopharma en 2019, faisant ainsi son entrée dans le secteur de la recherche en oncologie. Katana Biopharma est une spin-off universitaire montréalaise fondée par le Professeur Borhane Annabi de l’UQAM, un expert de renommée mondiale en développement de technologies innovantes en cancer, qui a mis sur pied une plateforme de ciblage de médicaments contre le cancer.

Theratechnologies collabore actuellement avec le laboratoire du Professeur Annabi pour tester une nouvelle approche thérapeutique contre les cancers exprimant le récepteur de la sortiline. Ce projet est soutenu financièrement par le CQDM et la Société canadienne du cancer (SCC). Leur approche cible spécifiquement les cellules cancéreuses qui expriment le récepteur de la sortiline, une signature particulière pour plusieurs types de cancers. Leur composé expérimental, le TH1902, est conjugué à un médicament qu’il amène aux tumeurs et où la sortiline sert de porte d’entrée pour que le médicament entre à l’intérieur des cellules cancéreuses. Cela permettrait potentiellement d’améliorer l’efficacité des traitements anticancéreux et de diminuer les effets secondaires chez les patients.

Leurs travaux ont récemment confirmé l’efficacité in vivo du TH1902 dans plusieurs types de cancers notamment le cancer des ovaires, du côlon, du pancréas, de l’endomètre, de la peau et du sein triple négatif. Ces résultats génèrent beaucoup d’espoir. En effet, les cancers exprimant la sortiline, dont le cancer du sein triple négatif, sont plus difficiles à traiter et sont associés à des risques plus élevés de récidive.

Grâce à cette collaboration, Theratechnologies et le professeur Annabi ont pu mettre en commun leur expertise et se différencier sur le plan des traitements en oncologie. Le financement du CQDM et de la SCC leur a permis de sortir de leur cadre de recherche habituel, d’explorer et de développer des avenues qu’ils n’auraient peut-être pas envisagées. En joignant leurs forces, ils ont pu raccourcir le temps de développement d’une molécule en recherche au premier essai clinique chez les patients atteints de cancer. Ces importantes avancées contribuent au développement potentiel et à la future croissance de l’entreprise.