Prix Gordon Shore 2020 : 2e édition

 

 

Créé en novembre 2018 en hommage au professeur Gordon Shore, ce Prix vise à récompenser de nouveaux diplômés de cycle supérieur dont la thèse de doctorat témoigne de leur excellence en recherche dans le domaine des sciences de la vie. Les lauréats recevront une subvention afin d’appuyer un stage de 6 mois dans une entreprise de biotechnologie, une première expérience de travail en recherche industrielle. Les deux lauréats ont été sélectionnés à l’issue d’un concours ouvert lancé en 2020 à travers la province de Québec.

Ce prix, fruit d’une collaboration cette année entre le CQDM, Diazon et Mitacs, vise à soutenir une opportunité de formation à la recherche industrielle, qui facilitera la transition des nouveaux diplômés des universités vers les entreprises.

Les gagnants de la 2e édition 2020

Pour cette deuxième édition 2020, les gagnants sélectionnés dans le cadre de ce concours sont :

  • Soudeh Fakhari Tehrani : elle a obtenu un doctorat en sciences pharmaceutiques de l’Université de Montréal en 2019 et elle aura la chance de compléter un stage post-doctoral de 6 mois, d’une valeur de 24 000$, chez Ovensa.

Pour visionner sa présentation :

  • Omar Al Rifai : il a obtenu un doctorat en biologie moléculaire de l’Université de Montréal en 2019 et il aura la chance de compléter un stage post-doctoral de 6 mois, d’une valeur de 24 000$, chez KisoJi Biotechnology.

Pour visionner sa présentation (en anglais) :

 

Qui était Gordon Shore?

Gordon Shore était un scientifique de renommée internationale qui a consacré sa carrière à la recherche sur le cancer. Le professeur Shore n’était pas seulement un scientifique exceptionnel, il était aussi un entrepreneur accompli – un visionnaire aux débuts de la biotechnologie qui promouvait activement l’importance des scientifiques et des professionnels travaillant ensemble en équipe afin de réussir à mettre sur le marché de nouvelles découvertes importantes.

Gordon Shore était un chercheur exceptionnel qui a consacré sa carrière à la recherche sur le cancer. Connu à l’échelle internationale pour ses travaux sur les mécanismes de survie et de mort cellulaire, il était professeur émérite au département de biochimie de l’Université McGill et membre du Centre de recherche sur le cancer Rosalind et Morris Goodman. Le professeur Shore était à la fois un éminent chercheur et un entrepreneur chevronné. En 1998, prenant appui sur ses travaux de recherche, il a cofondé Gemin X Pharmaceuticals afin d’établir la preuve de concept clinique de son premier médicament candidat novateur ciblant le cancer pulmonaire à petites cellules.  Au même moment, un second nouveau composé a été découvert et exploité sous licence, passant de l’étape préclinique au développement clinique, avant la vente de la société en 2011. En 2010, fort de son expérience de recherche et commerciale, le professeur Shore, ainsi que ses collègues Anne Roulston, Jerry Pelletier, William Muller, Nahum Sonenberg et Michel Tremblay ont obtenu des subventions du CQDM et de Génome Québec afin d’élaborer une plateforme intégrée de génomique fonctionnelle. Cette technologie, qui exploite des approches à l’échelle du génome axées sur la létalité synthétique et la médecine personnalisée, a donné naissance au Laboratoire pour le développement de thérapies. Cette plateforme a généré les connaissances et les outils qui ont aidé le professeur Shore à élucider le cheminement clinique des médicaments candidats.

En 2013, le professeur Shore a co-fondé et est devenu chef de la direction scientifique de Diazon Pharmaceutiques inc. où, avec son équipe du Laboratoire pour le développement de thérapies, ont découvert le mécanisme d’action d’une molécule antitumorale active nommée DZ-2384. Ce composé, qui est présentement à l’étude pour le traitement de différents types de cancers, présente une forte activité antitumorale dans divers modèles précliniques, à travers un mécanisme d’action unique se traduisant par un profil d’innocuité supérieur. Cette découverte, publiée dans Science Translational Medicine, a été déterminante dans l’établissement d’une stratégie clinique pour cette molécule.

Au-delà de sa renommée à titre de chercheur émérite et d’entrepreneur prospère, Gordon Shore était aussi un homme d’honneur et passionné qui a gagné l’admiration de ses étudiants et collègues. Malheureusement, Gordon est décédé le 7 septembre 2018 au terme d’un long combat contre le cancer du pancréas.