Conception préclinique d’un nouveau traitement ciblé et personnalisé contre les cancers du sein triple négatif positifs pour la sortiline.

Date

Partagez l'article

Défi : Le cancer du sein triple négatif (TNBC) représente 15 à 20% des tumeurs du sein diagnostiquées. Ce type de cancer du sein est particulièrement agressif et associé à un risque élevé de récidive, surtout dans les cinq premières années suivant le diagnostic. Le traitement du TNBC se limite à la chimiothérapie qui peut être associée à la chirurgie et/ou à la radiothérapie. La thérapie ciblée n’est pas actuellement une option thérapeutique en raison de l’absence de biomarqueurs spécifiques de la cible des médicaments.

Solution : L’équipe du Dr Annabi se concentre sur le développement d’une nouvelle thérapie ciblée pour le traitement du TNBC surexprimant le récepteur de la protéine Sortilin. Ce récepteur, fortement exprimé à la surface des cellules du cancer du sein et en plus grande quantité que dans les cellules saines, est un acteur important dans les processus de prolifération des cellules cancéreuses et dans la formation de métastases. C’est aussi une porte d’entrée pour l’internalisation des molécules circulant dans l’organisme. En collaboration avec Theratechnologies, l’équipe du Dr Annabi met au point un peptide (KA-peptide) qui peut cibler le récepteur Sortilin tout en transportant un médicament anticancéreux (docetaxel). Cette molécule conjuguée, appelée DoceKA, peut être internalisée dans les cellules cancéreuses du sein, en utilisant la Sortiline comme porte d’entrée, permettant ainsi la neutralisation des cellules cancéreuses du sein. Les résultats préliminaires indiquent que cette nouvelle molécule anticancéreuse conjuguée présente une efficacité et une spécificité améliorées, tout en ayant peu d’effets secondaires par rapport aux traitements thérapeutiques actuels.

Réalisations attendues/Impact : Dans ce projet, l’équipe de recherche validera davantage la Sortiline comme cible chimiothérapeutique, caractérisera le candidat principal DoceKA dans des modèles TNBC in vitro et in vivo, et analysera sa pharmacocinétique et sa stabilité dans les fluides biologiques. Les données qui en résulteront créeront une valeur importante pour Theratechnologies, car elles permettront de positionner l’un de ses produits phares contre le cancer du sein à un stade où il sera prêt à s’engager dans les études précliniques critiques permettant l’obtention d’une IND, puis dans les études cliniques de phase Ia/Ib. Le projet s’inscrit dans le droit fil des objectifs de Theratechnologies, qui visent à transformer les découvertes précoces issues du vaste réservoir d’innovations universitaires et biotechnologiques canadiennes en prospérité économique et en amélioration de la santé.

Chercheur principal :
Borhane Annabi
UQAM
Projet en cours
1 500 000 $ / 2,5 ans
Soutenu par le CQDM à travers :
– MEI
Et par des partenaires de cofinancement :
– Canadian Cancer Society (CCS)
– Theratechnologies
Scroll to Top